Cette année sera charnière !
C'est du moins ce que nous pouvons penser puisque dans un mois nous saurons si l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes se fera ou pas.
En d'autres termes, les pourritiques qui nous gouvernent, vils valets de la finance, vont-ils faire le deuil de leur mégalomanie ?
Est-ce que, en cette année de la COP 21 à Paris, Hollande Valls et Macron, tous trois très proches du Bilderberg, vont stopper définitivement ce projet stupide et inique ?
À ces deux questions, la réponse est NON !
Et pourquoi ?
Le pourquoi se trouve dans le fait que la seule amie de nos pourritiques se trouve être la finance !
Personnellement, en tout cas, je doute que la justice française actuelle, aux ordres, puisse rentrer dans l'Histoire en montrant, enfin, la voie à suivre : il suffit pour s'en persuader de prendre connaissance de la pitoyable réflexion du magistrat rapporteur chargé d'examiner les 17 recours, déposés par les opposants au projet, et par laquelle il les rejette tous en bloc. Ce rapporteur, plus qu'un magistrat, s'affirme comme étant une marionnette idiote !
Gageons que Saint-Just aurait dit de lui qu'il ne mérite pas le titre de Citoyen ; qu'il est magistralement en dessous de ce titre.

2015 pourrait aussi être charnière si l'on prend en considération le fait que le Vatican, institution et état religieux, vient de publier Laudato Sii qui, si l'on y regarde bien, se révèle comme une encyclique qui estime qu'au dessus des lois des humains, financières, civiles ou religieuses, il y a les Lois de la Nature, qu'il n'est plus temps de bafouer.

Enfin, n'oublions pas aussi que sur le front du nucléaire, 2015, c'est l'année de la débandade ! Ce qui peut valoir charnière !
Le gouffre financier nommé AREVA, les défauts graves mis au jour sur l'EPR normand, chaque jour plus nombreux, et les violations du droit du travail dont s'est rendu coupable Bouygues sur ce chantier-fiasco sont là pour le prouver ; sans même qu'il soit besoin de parler de Tchernobyl, où la pollution continue à se répandre dans le monde entier suite à des incendies, ni de Fukushima, où, entre autres choses, des réservoirs contenant des boues polluées menacent d'exploser, preuves édifiantes qu'en matière nucléaire rien n'est jamais sous contrôle.
Restons certains que le prochain réacteur qui pétera se situe en France. C'est statistique ! Et si cela arrivait cette année, alors ce serait assurément une année charnière : la porte d'un futur possible se fermera ad vitam aeternam pour notre pays !

Après avoir posé ceci, je vous propose donc de désigner, par votation, l'association qui sera Défenseur de la Terre 2015.
Elle est à choisir parmi les trois de la liste suivante :



L'ACRO, qui nous informe sur la radioactivité ambiante ;

L'école des talus qui nous parle des forêts linaires qui pourraient être notre salut ;

Bretagne Vivante, qui défend la biodiversité bretonne et qui, avec d'autres naturalistes de toute la France, souvent les meilleurs dans leurs domaines, a participé à la réalisation d'un inventaire complet, et d'une précision rare, de la flore et la faune de Notre-Dame-des-Landes.


Pour participer au vote, laissez un commentaire dans lequel vous indiquez le nom de celle que vous préférez.
Le vote sera clos le 13 juillet 2015 à minuit.
Le résultat du vote sera annoncé le 14 juillet à 10H30.

En attendant, aujourd'hui, je déclare que Miranda Gibson intègre l'Ordre des Défenseur de la Terre car, par son action menée durant 449 jours, elle a sauvé la forêt de Tasmanie.
Avant son action, la déforestation, systématique, se faisait par bombardements au napalm.
Mais la forêt reste sauvée pour combien de temps ? Car les criminels sont restés en liberté !