Il n’existe pas une seule religion qui ne contienne pas intrinsèquement, sans qu’elle puisse en être purgée, des arguments pour justifier les pires et les plus inimaginables débordements de violence.

L’argent est un dieu.

Le vrai dieu des religions est l’argent.

Les religions entretiennent les guerres et inversement.

Les religions vivent de la guerre.

S’il faut un Dieu sur Terre, seule la Nature, avec sa biodiversité, peut prétendre à ce titre. S’il faut un Dieu au ciel, ce ne peut être que l’Univers tout entier. En tout cas, toute invention humaine, intellectuelle ou matérielle, s’avèrera toujours impropre pour ce titre.

Natura sive deus

L’opium conduit à la mort. Mais les religions sont pires que l’opium en ce sens qu’elles nous conduisent vers l’Apocalypse.

Il y a pour tout des limites. Les religions donnent l’impression qu’il est possible de les supprimer.

Le néolibéralisme est la religion de notre président jupitérien.

Le néolibéralisme sera la religion de notre fin.

Étudier les religions reste le moyen le plus sûr de découvrir tous les travers des Humains.