Il n'y a pas de mystère concernant les pyramides d'Égypte !

Lorsque je séjourne en famille, il m'est donné l'occasion de regarder la téloche ; ce qui me pousse à des coup de gueule, comme, par exemple (l'avez vous lu ?) celui qui a suivi les derniers vœux que l'imposteur de l'Élysée nous a présentés le 31 décembre dernier.
Bien sûr, je regarde les journaux télévisés, juste pour constater et mesurer la constante croissance de leur indigence au fur et à mesure que les mois passent.
Mais mis à part ces grands moments sans contenu, comparables au vide sidéral, qui nous amènent tout droit à 1984, quand je regarde, c'est surtout pour visionner les chaînes les moins inintéressantes, où sont diffusés des reportages sur la Nature, l'astronomie, l'histoire ou l'archéologie. Pour ce qui est de ce dernier sujet, très souvent sont programmés des films sur l'Égypte ancienne, ses temples, ses villes et ses pyramides.
Dans ces cas là, ben faut dire une chose : C'est toujours loufoque quand le documentaire vient à présenter "sa" méthode constructive ayant permis la mise en place de ces grands tas de "cailloux".
Toujours est-il que, la plupart du temps, pour expliquer la méthode, le propos est illustré à grand renfort d'infographies animées. Et le résultat, c'est qu'on s'y croirait ! Enfin presque ! Car lorsqu'on sait un peu ce qu'est le travail de la pierre, on ne peut que sourire ou rire, selon l'intensité d'imagination déployée.
En la matière, une animation a marquée les esprits il y a quelques années : Celle réalisée par Dassault !
Cette boite avait fait en effet un beau petit film en images de synthèse pour illustrer une théorie expliquant que les Pyramides avaient été construites "par en dessous". Ce coup là, j'avais franchement rigolé !
D'ailleurs, à peu prêt à la même époque, cette boite d'armement (et de désinformation, via Le Figaro) avait réalisé un autre petit film très marrant pour expliquer comment, très bientôt, on remorquerait des icebergs pour irriguer les desserts !?!
Mais dans quel but une multinationale fait des trucs comme ça ? Est-ce par la grâce d'un vague dispositif administratif donnant droit à des réductions d’impôts ? Allez savoir ! Faudrait demander à un énarque.
En tout cas, pour expliquer comment furent construites les pyramides, sur le Net comme à la télé, on ose toutes les théories ; y compris les extraterrestres ! Dans ces dernières, en quelques mots, des maçons seraient descendus du ciel pour bâtir ces amas de "pierres taillées" ! Sans commentaire.

Ce qui est certain aujourd'hui, c'est que tout ça c'est du pipeau !
Les Pyramides sont construites avec un géo-polymère ! Ce qui, en gros, veut dire qu'elles sont faites avec du béton ! Un béton spécial, composé de sable local, de limons du Nil, de chaux et de natron.
Alors évidemment, ça casse un peu le mythe. Mais c'est la réalité. Et ainsi, depuis 200 ans, des gens vont voir des tas de béton ! Plus précisément, je dirais : "Des empilements de couches carrées de surfaces décroissantes en allant vers le haut, couches faites d'une ligne de blocs de mortier de chaux coulés l'un contre l'autre, en carré, et contenant un remplissage de béton cyclopéen fait avec un mortier plus maigre."
Cela dit, mis à part la consommation en kérosène que génère le tourisme de masse vers ce site touristique, ça reste moins con que d'aller admirer le viaduc de Millau ou l'arche de la Défense, eux aussi des tas de béton... mais des tas de béton qui ne dureront pas 40 siècles, parce qu'ils sont faits avec des bétons ne travaillant pas en compression mais travaillant en traction (grâce aux ferraillages), ces assemblages béton-ferraille, par nature hétérogènes, vieillissant très mal.

C'est à la fin des années 70 que le chimiste français Joseph Davidovitch a émis cette hypothèse du géo-polymère. Depuis, elle n'a cessé de se voir confirmer.
Ainsi, en 2006, on pouvait déjà lire que des analyses prouvent la théorie de Davidovits

Puis, une étude de 2012 (à trop faible moyen, de mon point de vu, comparé à la dernière étude japonaise très médiatisée qui avait pour but de détecter des vides en utilisant la technologie des muons développée à Fukushima - un message subliminal laissant entendre que le nucléaire est utile !), portant sur le paléomagnétisme de quelques blocs, montra que les minéraux "magnétiques" des blocs, au dessus des cinq ou six premiers niveaux qui sont la pierre locale, "indiquent le nord magnétique actuel", ce qui prouve qu'ils ont connu une phase liquide avant d'être solide :
Le paléomagnétisme démontre la nature artificielle des pierres

Mais le géo-polymère précoce n'est pas l'apanage des égyptiens.
Aujourd'hui, on apprend (quand on veut bien s'informer !) que des temples de Bolivie sont faits de gros blocs de bétons ; des bétons qui ressemblent à des grès rouges d'une part et à de l'andésite (roche volcanique) d'autre part. Cependant, pour ce qui est de cette dernière, il s'agit d'une andésite qui contient de la matière organique... ce qui fait que ce n'est pas de l'andésite (a-t-on jamais vu de la matière organique dans une lave en fusion ?!?)... mais bien un béton, assez complexe, qui daterait de l'époque où, sur des territoires qui allaient devenir la France, le roi Dagobert se culottait à l'envers :
Preuves scientifiques que les temples de Tiwanaku et de Pumapunku sont en géopolymère artificiel.

Au sujet de ces temples sud américains, voici la vidéo d'un exposé de Davidovits exposant les résultats de l'étude qu'il a pilotée.
On y découvre, pour ce qui est de la pseudo andésite, que les ancêtres des Incas ont "ramolli" de petites pierres d'andésite grâce à des acides organiques, et qu'ils ont coulé cette pâte dans des coffrages après l'avoir mélangée avec du guano, ce dernier provoquant le durcissement de la pâte (une tradition orale locale parle d'ailleurs d'une méthode ancienne consistant à "faire de la pierre comme on fait du pain") :

C'est un scandale ! Alors que la science nous fait avancer dans la compréhension de tout ce qui nous entoure, à la téloche rien de nouveau : on s'emploie à nous maintenir dans l'ignorance, pour faire de nous de parfaits consommateurs.
Ainsi, le mystère des Pyramides perdure. Tout autant que perdure, par notre ignorance sciemment entretenue, notre asservissement par "les premiers de cordée".




Remarques :

1 - Les génies ont toujours un coté, sinon obscur, du moins culotté.
Ainsi, Joseph Davidovits a étudié les relations, dans l'Antiquité, entre l’Égypte et le Moyen-Orient par le biais des géo-polymères. Bien évidemment, cette curiosité bien placée n'a pas du tout plu aux égyptologues et archéologues "officiels" ; "les "officiels" (dans tous les domaines) ayant très souvent un ego mal placé et une intelligence au ras des pâquerettes (à titre de comparaison, imaginons un peu que "Weneger", inventeur en 1912 de la théorie de la Dérive des continents, n'est pas été pris au sérieux par les géologues "officiels" parce qu'il était astronome de formation !??!).
Aussi, je parie que parmi ceux qui font mine d'ignorer la théorie de Davidovits, il n'y a aucune chance - du moins je l'espère - de trouver les auteurs du livre "La bible dévoilée" car ceux-ci, bien que non spécialistes des religions, ont osé aller mettre leur nez dans un texte "sacré" ("privilège" réservé aux experts en religion, exégèse et herméneutique), en toute bonne foi, pour confronter son contenu avec les données archéologiques de sa région d'origine.
En tout cas, voilà ce que Wikipédia dit de Joseph Davdovits.

2 - Le journal La Croix, en évoquant l'hypothèse des blocs artificiels, sauve un peu l'honneur des médias traditionnels dans un article (payant).

3 - Regardez la vidéo présente sous le lien suivant, ou l'on voit comment des blocs de pyramide sont coulés en 2002, près de Saint-Quentin, par des picards déguisés en égyptiens.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : http://ecodouble.farmserv.org/index.php?trackback/498

Haut de page