Pour vivre une belle année double vingt

Pour la troisième fois, la marionnette de l’Élysée nous a balancé ses mensonges de fin d'année.
C'est si creux, si habituel, si faussement paternaliste et dit, "en même temps", sur le ton du sempiternel TINA, que l'on ne saura jamais s'il est Candide ou Machiavel ; bien que personnellement je penche plutôt pour le second qualificatif lorsque l'on constate à quel point ses actions sont à sens unique, froides, calculées, coordonnées, destructrices pour les Humains et la Planète. Pour s'en persuader, il suffit de penser à quelques-uns de ses coups bas qui sont d'ores-et-déjà de son bilan, à savoir :
- la retraite par capitalisation qu'il veut au profit de BlackRock ("Black" pour le Coté Obscur de la Force) ;
- les assurances vie qu'il va faire ponctionner de leurs intérêts ;
- les 21% de pesticides en plus consommés en 2018 (dès la première année pleine de son mandat, il est au top du gazage de masse) ;
- les 9 postes d'inspecteurs anti grandes fraudes fiscales qu'il a supprimés à Bercy dès son accession à la présidence (Cf. le livre des Pinson-Charlot, "Le président des ultra-riches") pour laisser tranquille les riches dans leur activité lucrative de flouer le fisc... J'arrête là mais la liste de ses trahisons est longue comme le Journal Officiel d'une année entière.

Moi, en guise de vœux, je vous fais ci-dessous une énumération d'actions politiques et économiques possibles qui, si elles étaient décidées, nous engageraient sur une voie salvatrice à tous point de vue (ma liste n'étant pas exhaustive, vous pouvez l'augmenter d'autres actions que vous considèreriez nécessaires en laissant un commentaire ci-dessous).

Voici donc ce que je vous souhaiterais pour que l'année double vingt soit bonne :
Interdiction de la spéculation financière ;
Interdiction d'être élu plus d'une fois ;
Interdiction du pantouflage ;
Réhabilitation du travail manuel par revalorisation des salaires et augmentation des cotisations sociales sur tous les emplois de "management" et du secteur financier ;
Suppression du CICE ; Baisse de la TVA sur la nourriture locale bio et raisonnées ;
Reprise en main, par les collectivités, de tous les services de l'eau ;
Arrêt total, sans exception, de l'artificialisation des terres agricoles et des espaces naturels ;
Interdiction de tous les pesticides, du labour dans les champs, des retenues collinaires à fin d'irrigation et de toutes les bassines ;
Interdiction de la publicité ;
Politique prioritaire de plantations de haies, autour de tout les champs, sous la gouverne exclusive de naturalistes ;
Délimitations des larges surfaces bien identifiés comme étant finalement peu ou pas propice à une agriculture saine et peu consommatrice d'énergie, pour favoriser une reforestation naturelle, sous la surveillance de naturalistes ;
Restauration, par des "naturiers" et "naturières" des trames vertes, bleues et grises ;
Protection intégrale de toutes les zones humides ;
Interdiction des constructions en béton ;
Interdiction du plastique pour l'emballage (sauf dans le domaine de la santé) ;
Interdiction des SUV et des 4x4 dans les villes ;
Taxation du kérosène à 1000 % ;
Interdiction des climatisations sauf dans les lieux de santé et EHPAD ;
Fermeture de toutes les centrales nucléaires ;
Chauffe-eau solaire à matériau à changement de phase (en plus c'est du matériel français) obligatoire sur toutes les constructions neuves et mise en place d'une politique d'aide pour l'équipement de l'habitat existant avec ce type d'appareil ;
Interdiction de la chasse ;
Interdiction des ordinateurs et des écrans interactifs à l'école pour toutes les classes jusqu'à la terminale inclue ;
Réinstallation des tableaux noirs à l'école ;
Pour les construction neuves, n'autoriser que celles faites avec du bois, de la paille, des fibres végétales, de la pierre, de la terre crue et cuite (limitation à 5% au maximum de cette dernière dans une construction) ;
Badigeon de chaux obligatoire en remplacement des peintures sur les bâtiments.

Je vous propose aussi d'agir sur votre propriété, si petite soit-elle : Faites un tas de compost dans votre jardin et rendez-le, ainsi que les façades et les combles de votre maison, accueillant pour la biodiversité.

Enfin, pour avoir les moyens de sauvez l’Hôpital Public, la Sécurité Sociale et conserver le système actuel de retraite, exigeons une très juste taxation (ce qui veut dire conséquente) des robots de l'industrie et des services (caisses automatiques, logiciels de comptabilité, machines de triage, logiciel de gestion et de spéculation (à des niveaux stratosphériques s'agissant de ceux-là...) par prélèvement de cotisations sociales sur ces objets hyper-profitables au méga-capitalisme ; les robots devant maintenant être considérés comme des travailleurs à part entière.

Bonne année double vingt !

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : http://ecodouble.farmserv.org/index.php?trackback/501

Haut de page