Cet été, EDF ne va peut-être pas produire suffisamment d'électricité pour satisfaire la demande française.

Déjà, il y a quelques jours, avec le petit pic de chaleur que nous avons subit, il a fallu acheter 4000 MW de puissance (Ouest France), soit 3,5 réacteurs nucléaires.
Combien de ces titanesques machines va-t-il encore nous falloir pour rassasier notre voracité en énergie ?

Toujours est-il qu'en cas de canicule, nous serons cuits ! Les climatisations seront lancées au maximum avec pour conséquence ... de gros délestages et par conséquence encore, l'arrêt désespérant des fautifs.

Plus d'élec, ça fait froid dans le dos !