Rerum novarum ?

Des choses nouvelles grâce au Grenelle ?
Pour le savoir, posons quelques questions, au hasard, à nos dirigeants.

Mesdames et Messieurs les politiques, reconsidérez-vous l'agriculture à sa juste valeur ?
Taxez-vous comme il faudrait les consommations d'énergie ?
Lancez-vous des programmes de recherches sérieux sur la captation de l'énergie solaire ?
Commencez-vous à penser qu'il faut sortir du nucléaire ?
Détaxez-vous le travail ?
Préconisez-vous la parcimonie, qui nous permettrait de retrouver de vieilles valeurs oubliées ?
Ordonnez-vous l'arrêt total de la publicité (*) ?
Obligez-vous les financiers à respecter toutes les lois, y compris celles de la morale ?
Êtes-vous en train de reprendre le pouvoir qu'il y a 40 ans vous avez laissé aux banquiers ?
Décidez-vous de sauver les abeilles en interdisant tous les neurotoxiques utilisés dans l'agriculture ?
Agissez-vous contre les traders qui spéculent encore comme si de rien n'était ?
Parlez-vous de fermer les bourses, où ces jours-ci tout va bien (**), alors que rien ne s'améliore pour nous ?
Organisez-vous le déclin nécessaire de l'automobile ? Avez-vous de nouvelles politiques pour le transport en commun ?
Faites-vous preuve d'inventivité, par exemple en envisageant de faire replanter autrement la forêt des Landes, de faire faire des briques de bois avec la charpie des arbres victimes de la dernière tempête et de faire construire avec ces briques des maisons super isolées ?
Êtes-vous prêts à promouvoir la construction de maison en paille ?
Résolvez-vous à d'efficaces et réelles mesures de protections des zones humides et des haies de France et d'Europe ?
Avez-vous compris qu'il faut développer le télétravail ?
Pensez-vous initier l'exode urbain ?
Avez-vous arrêté la construction d'autoroutes et d'aéroport ?
Favorisez-vous la biodiversité ?
Avez-vous banni de votre vocabulaire le mot "croissance" ?
In fine, Rerum novarum (***) ?

D'après les informations dont nous disposons, à toutes ces questions la réponse est non !
Donc, Mesdames et Messieurs les politiques, permettez que nous pensions que sur le front de l'écologie, il n'y a rien de neuf ou si vous préférez qu' "à l'écologie, rien de nouveau". L'écodouble, vous n'avez même pas conscience qu'elle est possible !
La montagne Grenelle a accouché d'une souris.
Dans l'Histoire, les grandes décisions sont des sommets. Le Grenelle, lui, est une vaste plaine d'érosion, comme du reste toutes vos initiatives qui n'en sont pas.

Alors chantons tous en cœur : "Non, non, rien n'a changé. Tout, tout, a continué".
Vive les Poppys !

Pour l'instant, l'économie s'écroule. Mais la période d'effondrement terminée, qu'aurons-nous ? Quel est votre horizon ?

Mesdames et Messieurs les dirigeants, prenez garde que l'Histoire ne vous affuble d'un sobriquet peu flatteur.
Nous avons eu "les Rois fainéants" !
Il se pourrait bien qu'on puisse vous affubler d'un sobriquet peu flatteur lorsqu'il faudra parler de vous à l'avenir. Pourquoi pas : "les Incapables" ? Ou alors : "les Lâches" ? Ou bien encore : "les Spectateurs" ?
Tout ça parce que vous êtes en train de rater le plus grand virage de l'Odyssée de l'Humanité en ne déclenchant pas la bénéfique et pacifique évolution civilisationnelle qu'il faudrait.

(*) On fait même actuellement sur les ondes radio, c'est très nouveau, de la pub pour un désherbant ! Comme si ce genre de produit (ici de la multinationale Syngenta mère de l'insecticide neurotoxique agricole Cruiser) pouvait résoudre un problème. Ces produits ne font qu'en créer !
(**) C'est très provisoire.
(***)
Encyclique de Léon XIII. Des choses belles y sont affirmées, révolutionnaires à l'époque pour l'Église catholique.   

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : http://ecodouble.farmserv.org/index.php?trackback/172

Haut de page