Flore Vasseur nous donne à lire sur son blog sa dernière chronique sur France Culture.

Elle nous apprend que, dans la capitale du Wisconsin, les citoyens occupent depuis plus de 14 jours le siège du gouverneur de cet État pour s'opposer à la privatisation d'usines de production d'électricité.

La nouvelle est bonne, surtout que la chroniqueuse nous apprend aussi que le gouverneur républicain, pourri et corrompu, s'est fait piéger par un journaliste d'un quotidien local.
Ce dernier s'est fait passer au téléphone pour un riche financier, pourvoyeur de fonds pour les politiques dès l'instant qu'ils se mettent au service du fascisme néo-libéral : les propos du gouverneur, croyant parler à un de ses donneurs d'ordres, sont consternants !

Si le vrai financier et le politique véreux s'en sortent, alors c'est qu'il n'y a pas de justice.