Il est des journalistes qu'on aime : les vrais journalistes !

Denis Robert qui avait révélé le scandale du fonctionnement de la multinationale Clearstream a été blanchi par la justice, lui qui avait été attaqué pour diffamation par les financiers (*) de cette chambre de compensation opaque.

Il faut l'admettre ! et c'est un comble ! Même la Justice, réputée pourtant pour sa lenteur, apprend plus vite que nos pourritiques politiques à considérer comme il se doit les milieux finassiers !

(*) Je n'ai pas dit "financiers véreux" car j'aurais fait un pléonasme.