Allez ! Un petit article pour vous convaincre que rien n'a changé en matière de politique environnementale et qu'il est même presque certain que les choses ont empiré, malgré tout l'affichage médiatique d'une soi-disant prise de conscience.

Après la lecture de cet article, se pose une question : Où était donc notre ex-ministre d'état "de l'écologie et de tout le tralala", lorsque, le 23 octobre dernier, une gravissime pollution au pesticide s'est produite sur la rivière Le Guillec près de Roscoff ? Chez le coiffeur ? pour se préparer à entrer à Matignon en tant que "premier incapable".

Quant à notre nouveau ministre "de l'écologie sauf de l'énergie", il attend quoi pour venir sur les lieux du crime maintenant que l'on sait quelle est la cause de ce désastre ?
Et qu'attend-il encore pour interdire tout de suite le produit responsable dont le rôle spécifique est de tuer les sols pour qu'ils soient "propres", bon pour le service de l'agriculture intensive ?
Et qu'attend-il enfin pour dire aux firmes empoisonneuses que leurs pollutions, ça commence à bien faire ?