Je n'en avais jamais vu des comme celle-là :

Charrue_blog.JPG

Huit paires de socs réversibles !
De plus en plus gros, de plus en plus grand, de plus en plus puissant ! Nous vivons la course au gigantisme, de plus en plus gourmande en pétrole.

Et les agriculteurs ne sont pas en reste pour finalement bien figurer dans cette course effrénée. L’agriculture intensive et industrielle voit toujours de plus en plus gros, surtout en ce qui concerne les charrues et les tracteurs qui les tirent.

Alors que dans les journaux, ou dans quelques émissions de radio, il arrive de plus en plus souvent que soient évoqués les méfaits du labour qui a pour conséquences de compacter le sol, de détruire la quasi totalité des micro-organismes qu’il contient et de favoriser son érosion, surtout lorsque le charruage se fait dans le sens de la pente, et bien rien n’y fait, on continue de plus belle.

Et à propos de charruages dans le sens de la pente ! Voyez cette photo prise il y a quelques heures !

IMGP0724_Sens_de_la_pente.JPG

Cela me fait penser à mon instituteur qui en 1975, au CM2, disait dans sa leçon que le charruage doit toujours s'effectuer perpendiculairement à la pente pour éviter l'érosion des sols qui nous nourrissent.
À l'évidence, les programmes ont dû changer !

Mais quand allons-nous donc devenir raisonnables et intelligents ?
Et quand donc adopterons-nous des techniques agricoles offrant un avenir ? Comme par exemple, le semis direct sous BRF, l'agroforesterie ou l'agroécologie ?