L'an dernier, j'avais pu écrire sur le Blog de Paul Jorion, dans un commentaire devenu billet invité, que le téléphone portable était nuisible à l'éducation de notre jeunesse. Je persiste et je signe : l'usage du téléphone portable, pour la plupart des Humains et surtout chez les adolescents, empêche une bonne éducation et génère des comportements irrespectueux envers autrui.

Parce que j'ai écrit cela, d'aucuns me traiteront de réactionnaire et de rétrograde. Et bien qu'ils le fassent !
Et même si, parmi tous ceux qui le feront, quelques rares exposent de bons arguments pour dire que je me trompe, ils ne pourront en exposer plus que je ne trouverai d'inconvénients à fournir à notre jeunesse de tels instruments de non-communication.

De plus, ces téléphones nécessitent pour leur fabrication des métaux rares, dont les gisements en voie d'épuisement sont sources de conflits.
Pour le contrôle de ces gisements, des gens sont réduits en esclavage et plusieurs millions sont morts depuis le milieu des années 90.
Que de tels malheurs soient générés par la distribution à nos jeunes de ces objets de consommation qui, en plus, participent de la dégradation des comportements et de l'altération des liens sociaux, est une idée qui me révolte.

Dans les vestiaires, après la défaite contre la Suède à l'Euro 2012 de football, certains joueurs nous ont montré leur incorrection, leur impolitesse et leur je-m'en-foutisme, entre-autre en téléphonant alors que le sélectionneur dressait le bilan de la piètre prestation sportive qu'ils venaient de faire.

Cela m'a inspiré un petit dessin :

Euro_2012.JPG