Ah ! Au fait ! Tant que j'y pense.
Comme le 22 avril nous avions élu un président qui souhaite jouer avec le nucléaire, construire un aéroport à Notre-Dame-des-Landes, relancer la croissance et, de ce fait, laisser les banques tranquilles, et puis aussi, fermer les yeux sur les défis écologiques, climatiques et énergétiques, je n'ai eu d'autre choix que de moi-même éditer mon bulletin de vote.
Il est assez joli !
Vous ne trouvez pas ?

Vote_decroissance.JPG

Plus de 2 millions de votes blancs et nuls le 6 mai dernier. Soit 5,8% des votants !
Plus de voix dans ce corps de Citoyens, que dans celui départageant les deux candidats de ce second tour !

Il y a comme qui dirait des questions qu'il faudrait se poser dans les Quartiers-Généraux des partis politiques !
Hélas, dans ces lieux personne ne se pose de question.
Et personne n'y pensera jamais que pour avoir un avenir nous n'avons qu'une possibilité : Opter pour une économie écologique ! Et pourquoi pas pour l'écodouble !