Les financiers adorent jouer !

Ils jouent avec l'argent des Peuples ; à un tel point maintenant, qu'ils mettent en péril l'économie toute entière. Ils jouent à nous asservir et à nous imposer de détruire chaque jour un peu plus notre environnement, cela pour toujours plus augmenter les rendements financiers qui ont fait et font encore grossir leurs rentes. Ils jouent en spéculant sans retenue, sans honte, sans scrupule et, c'est le plus étonnant, sans manifester la moindre intelligence à discerner les conséquences catastrophiques de leur jeu sur le moyen et le long terme.

Ils jouent et, par leur jeu, tuent Notre économie, brisent nos vies et nous précipitent dans la misère. Davantage de désastres écologiques et plus de violences en découlent et en découleront, si bien que la survie même de notre espèce n'en sera que plus incertaine encore.

Dans le passé, quand sont venus des révolutions, ou des temps "incertains", l'Histoire montre que la colère des Peuples n'a pas toujours su se focaliser sur les vrais responsables des crises qui provoquèrent les troubles. Les responsables de la crise actuelle sont ceux qui aujourd’hui peuvent tout sur la Terre (mais pas encore au ciel, heureusement). Ces mêmes personnes n’ont eu de cesse, dans les 40 dernières années, de contourner toutes les règles éthiques tout en s’employant, en usant de toutes leurs influences et de tous leurs moyens, y compris de la corruption ou de la violence, à s'assurer que leurs pratiques financiaro-industrielles amorales s'inscrivaient, soit dans un vide juridique, soit dans un cadre légal défini par eux-mêmes et mis en place ensuite par leurs complices et serviteurs les politiques.

Pour que dans les temps de révoltes qui commencent il ne faudrait pas que l’Histoire se répète. Cette fois, les responsables de ce qui pourrait bien s’avérer l’ultime crise devront rendre des comptes et être jugés.

La coupe est pleine et l'intérêt des Peuples réside désormais dans le rendu de jugements condamnant les nuisibles agissements qui ont conduit à la ruine totale des sociétés, dans tous les sens du terme. Alors, pour une bonne efficacité de la Justice, il faut d'ores et déjà identifier clairement ceux qui devront rendre compte de leur comportement ultra égoïste et destructeur. Mais quoi faire pour que dans la future pagaille de l'effondrement à venir nous puissions éviter bavures et injustices ? Et bien je pense qu’il faut faire une liste, une juste liste, une liste qui n’appelle pas à la haine ; juste une liste qui permettra qu’une saine justice soit faite. Et qui mettre sur cette liste ? Le résultat de la mise en application des toujours plus immorales pratiques du capitalisme fait que les de plus en plus rares bénéficiaires du système sont de plus en plus voyant, se désignant par eux-mêmes pour figurer sur cette liste.

Bon ! C’est entendu ! Cependant, une liste c’est ennuyeux. Alors comment faire, pour que cette liste soit récréative et non rébarbative ?

À bien y regarder, il se peut que la solution nous vienne, comme toujours, du pays du capitalisme néolibéral. En effet, lorsque les étasuniens ont envahi l'Irak, le Commandement militaire avait eu l'idée de faire imprimer en très nombreux exemplaires, un jeu de 52 cartes qui fut distribué au GI’s. Chaque dignitaire du régime de Saddam y avait sa carte, sur laquelle figurait sa photo, si bien que les « Boys » avaient grande facilité à les mémoriser pour réussir, finalement, à les arrêter.

Je pense qu'il serait bon d'imaginer maintenant un jeu de cartes semblable : un jeu qui désignerait les hauts responsables de la ruine économique et écologique qui se découvre chaque jour un peu plus. Il m’a fallu une longue réflexion pour arriver à faire une liste qui soit honnête, juste et acceptable en tout point éthiquement parlant car il ne s'agit que de désigner des personnes occupant ou ayant occupé des postes et des fonctions qui ont vraisemblablement permis d'en arriver à la situation que nous connaissons (c’est la Justice qui en décidera), sans considération aucune de race, de religions, d’âge, de sexe et de tout ce que vous voudrez ou de tout ce qui se pourrait !

Mais jugez par vous-mêmes ! Voici à la suite ma proposition de liste sous la forme d’un jeu de 32 cartes :

Roi de pique : Présidents ou anciens Présidents d'entreprises de phytosanitaires et d'industries chimiques ainsi que tous les Directeurs qui sont ou ont été sous leurs ordres. Ils ont pollué l'environnement pour de longues périodes, sont, et seront, très vraisemblablement responsables de dizaines de millions, voire de centaines de millions, de cas de maladies graves, qui ont entrainé, ou qui entraineront dans le futur, des millions de décès. Ils sont les principaux responsables de l’effondrement des populations d’insectes, de l’anéantissement des organismes et micro-organismes indispensables à la fertilisation des plantes et à la fertilité des sols arables. Par là, ils ont attenté très gravement à la survie de l’Humanité.

Roi de carreau : Présidents ou anciens Président de Hedges Funds et d’entreprises similaires ainsi que tous les Directeurs qui sont ou ont été directement sous leurs ordres. Ils ont spéculé et favorisé la spéculation sur tout, y compris sur les matières premières et les denrées alimentaires.

Roi de trèfle : Présidents et anciens Présidents de banques ainsi que tous les Directeurs qui sont ou ont été directement sous leurs ordres. Ils ont nuit à leurs clients, pressé les gouvernements à adopter des lois de dérégulation financière, prôné et institutionnalisé l’endettement, désobéit aux lois concernant les banques, conçu des "produits" financiers abscons et dangereux pour la stabilité du Monde, puis, ordonné la spéculation sur tous les marchés, y compris ceux des matières premières et des denrées alimentaires.

Roi de cœur : Présidents ou anciens Présidents de compagnies minières, y compris charbonnières, ainsi que tous les Directeurs qui sont ou ont été directement sous leurs ordres. Ils ont détruit, à eux tous, des dizaines de milliers de kilomètres de littoraux et de cours d'eau, des millions d'hectares de forêts primaires, de terres arables, de zones humides, altéré des ressources en eaux potables considérables et laissé à l'abandon des montagnes de stériles et de déchets polluants. Parfois, ils se sont rendus coupables d'esclavage ou de complicité d'esclavage.

Dame de pique : Présidents ou anciens Présidents de sociétés accaparatrices de terres agricoles ainsi que tous les Directeurs qui sont ou ont été directement sous leurs ordres. Ils ont spolié des millions de paysans, déportés et assassinés certains de ceux-ci, ont mis en place des systèmes d’agricultures intensives et ont corrompu activement à grande échelle. Ils ont aussi très souvent participé très activement à la dévastation des forêts primaires tropicales.

Dame de carreau : Présidents ou anciens Présidents d'industries nucléaires ainsi que tous les Directeurs qui sont ou ont été directement sous leurs ordres. Ils ont très gravement attenté à l'environnement partout où ils ont opéré, générés des déchets très dangereux et à très longue vie menaçant l'Humanité toute entière, se sont opposés au développement des énergies renouvelables et ont poussé à la surconsommation d'énergie électrique, en usant souvent de désinformation à l'adresse des Peuples et des gouvernants.

Dame de trèfle : Présidents et anciens Présidents de compagnies d'assurances ainsi que tous les Directeurs qui sont ou ont été directement sous leurs ordres. Ils ont nuit à leurs clients, empêché la concurrence, pressé les gouvernements à adopter des lois de dérégulation, conçu des "produits" d'assurances dangereux pour la stabilité du Monde et spéculé sur tous les marchés, y compris ceux des matières premières et des denrées alimentaires.

Dame de cœur : Présidents ou anciens Présidents d'entreprises d'armements ainsi que tous les Directeurs qui sont ou ont été sous leurs ordres. Ils ont généré de graves pollutions et attisé ou déclenché des conflits, à des fins mercantiles, conflits qui ont causés la mort de dizaines de millions de personnes.

Valet de pique : Président ou anciens Présidents d’entreprises de l’industrie agroalimentaire et grainetière et tous les Directeurs qui sont ou ont été sous leurs ordres. Ils ont introduit, sans respecter le principe de précaution, des OGM dans la Nature, imposé aux paysans du Monde l'emploi de semences brevetées et hybrides et causé la perte d'une surface considérable de forêts tropicales humides et d'une biodiversité irremplaçable. Ils ont toujours prôné la surconsommation de viande, laquelle nécessite un élevage ultra-intensif qui nuit gravement à l'équilibre des écosystèmes et dans lequel la Condition Animale est bafouée systématiquement.

Valet de carreau : Président ou anciens Présidents d'entreprises de constructions automobiles et tous les Directeurs qui sont ou ont été directement sous leurs ordres. Ils ont œuvré à rendre l’Humanité complètement dépendante de l’automobile qui détruit et pollue les écosystèmes tant pour sa fabrication que pour son utilisation.

Valet de trèfle : Présidents ou anciens Présidents de compagnies pétrolières et de sociétés de services à ces compagnies ainsi que tous les Directeurs qui sont ou ont été directement sous leurs ordres. Ils ont gravement attenté à l'environnement partout où ils ont opéré, la plupart du temps ont failli à leurs obligations en matières de sécurité, n'ont jamais voulu développer les énergies renouvelables et dans un but de profitabilité, ont poussé à la surconsommation, souvent en usant de désinformation à l'adresse des Peuples et des gouvernants, en laissant croire à l’existence de réserves de pétrole bien plus importantes qu’en réalité.

Valet de cœur : Principaux trafiquants d'armes et trafiquants de pierres précieuses et fines. Ils ont soutenu ou déclenché des guerres et des guérillas, corrompu activement et se sont rendu coupables de complicité avec les Dames de cœur.

10 de pique : Directeur et anciens Directeurs généraux de l'OMC et du GATT ainsi que tous les hauts responsables sous leurs directions ou l’ayant été dans ces organismes. Ils se sont compromis, en étant les valets de la finance dérégulée.

10 de carreau : Directeurs, anciens Directeurs, membres et anciens membres du Groupe Bilderberg et de la Société du Mont Pèlerin. Ils ont œuvré dans les sphères de décision du Monde entier afin d'obtenir une déréglementation généralisée du travail, une exonération d’impôt sur le capital, une libre circulation de celui-ci et un endettement général des Peuples et des Citoyens, cela afin de percevoir les intérêts de leurs dettes. Ils ont aussi prôné la libre circulation des marchandises et travaillé à la disparition des frontières douanières.

10 de trèfle : Présidents et anciens Présidents d’entreprises de traitement et de distribution des eaux ainsi que tous les Directeurs qui sont ou ont été directement sous leurs ordres. Ils ont œuvré afin de privatiser le bien indispensable à la vie et sont arrivés à exercer des monopoles sur ce bien vital en usant de la corruption.

10 de cœur : Président ou anciens Présidents d'industries pharmaceutiques et tous les Directeurs qui sont ou ont été directement sous leurs ordres. Ils ont bafoué trop souvent les règles d'éthique, en brevetant des gènes par exemple, et engendré des pollutions chimiques importantes. Certains, par l'usage de la corruption ou d'autres moyens illégaux, préoccupés seulement par le profit, ont mis sur le marché des produits dangereux pour la santé.

9 de pique : Avocats d’affaires ayant officié, d’une quelconque façon, pour les différents types d’entreprises multinationales citées dans ce jeu de carte.

9 de carreau : Magnats de la presse, dès l’instant qu’ils sont ou ont été propriétaires de plus de deux journaux ou de deux médias en même temps. Ils ont œuvré à une marchandisation de la culture, ou censuré des informations, ou désinformé, et ont très souvent participé au conditionnement des peuples afin de les convertir à la société de consommation.

9 de trèfle : Présidents ou anciens Présidents de place boursières ainsi que ceux des cabinets d’audits comptables travaillant pour les multinationales et tous les Directeurs qui sont ou ont été directement sous leurs ordres. Ils ont permis toutes les spéculations, laissé s’élaborer des produits financiers dangereux pour l’équilibre de l’économie mondiale, facilité les paris financiers et très souvent validé des comptes d’entreprises véreuses dans un but de tromperie.

9 de cœur : Économistes néolibéraux, surtout ceux s’affichant dans les médias ou faisant partie des « cercles » conseillant les gouvernements, ainsi que tous ceux récipiendaires du Prix d’économie rattaché à l’Académie Nobel partisans des thèses néolibérales. Ils ont voulu que l’économie soit considérée comme une science exacte, se sont mis au service des financiers, ont mis au point les principes qui ont ruiné le Monde et ont usé de sophismes pour nous affirmer le bienfondé de leurs théories. Ils sont ou ont été aussi, très souvent, au centre de conflits d’intérêts.

8 de pique : Présidents ou anciens Présidents d’entreprises travaillant à la destruction des forêts primaires, soit pour commercer le bois exotiques, soit pour cultiver des palmiers à huile ou des OGMs, soit, enfin, pratiquer de l’élevage intensif. Ils ont ordonné et organisé la dévastation d’une grande partie de la biodiversité de la planète, bien commun à tous les Humains, et fait disparaître de très nombreuses peuplades indigènes, parfois en organisant ou en ordonnant des assassinats.

8 de carreau : Administrateurs ou ancien administrateurs de sociétés cotés en bourses et toutes les personnes figurant ou ayant figurés sur la liste des personnes les plus riches du Monde publiée chaque année par le très sérieux magazine Forbes. Leurs actions et leurs décisions ont nuit à l’intérêt général de l’Humanité. Leur moralité reste à prouver.

8 de trèfle : Anciens élus, ministres ou chefs d’état, ainsi que tout les hauts fonctionnaires reconvertis dans des activités financières ou en consultants dans ce domaine. Ils ont fait acte de trahison envers les Peuples qui les avaient élus, promus ou désignés pour les servir, en usant de leurs relations de fonction pour s'enrichir personnellement.

8 de cœur : Présidents ou anciens Présidents d’entreprises de fabrication d’emballages et d’entreprises de traitements de déchets. Les premiers utilisent d’énormes masses de matières premières précieuses pour produire, finalement, ce qui n’est rien d’autre que des déchets. Les seconds profitent de la production de ces déchets et de la nécessité qu'il y a de les traiter. Bien souvent, ils sont arrivés à établir des situations de monopole pour le traitement de ceux-ci en même temps qu’ils généraient diverses pollutions par leurs activités de collecte et de stockage de polluants.

7 de pique : Présidents ou anciens Présidents d’entreprises multinationales de Génie civil, ainsi que tous les architectes ayant réalisé et signé un ou des gratte-ciel. Dans le milieu des premiers, la corruption est très fréquente, soit pour obtenir des marchés, soit pour acquérir des situations de monopole. Les seconds ont imaginé et fait construire les bâtiments les plus « inécologique » qui puissent être.

7 de carreau : Présidents ou anciens Présidents des entreprises de la grande distribution. Par une consommation irraisonnée d’énergie, par des pratiques financières immorales, ils ont, notamment, éradiqué le commerce de proximité, ruiné des centaines de milliers de petits producteurs dans le Monde et mis en place des situations de monopole dans le commerce.

7 de trèfle : Présidents et anciens Présidents d’entreprise de produits de luxe, de prêt-à-porter, de parfum, ainsi que les grands couturiers, ayant utilisé, ne serait ce qu’une seule fois, des produits (ivoire, musc, fourrures, plumes, …) provenant de plantes et d’animaux sauvages rares. Ils ont marchandisé le vivant, mis en danger des espèces de la biosphère ou causé la disparition de certaines autres.

7 de cœur : Tous les politiques ayant été plus de deux fois, ministre, député, sénateur ou maire de ville de plus de 100 000 habitants. Ces professionnels de la politique ont dès lors, vraisemblablement, plus servi leurs intérêts propres que l’intérêt général.

As de pique : Traders en céréales, matières premières et produits dérivés, officiant ou ayant officié en salle de marché. Par leurs pratiques spéculatives amorales, ils ont déclenché des famines meurtrières, poussé à la destruction de la biosphère, causés des faillites par millions dans tous les secteurs de l’économie et ont été les artisans zélés et sans pitié de l’appauvrissement des Peuples dans le Monde entier.

As de carreau : Présidents et anciens Présidents des trois plus grandes agences de notation (Standard&Poor's, Moody’s et Fitch Ratings), ainsi que tous les directeurs qui sont ou ont été directement sous leurs ordres. Dans les trente dernières années, ils ont laissé pourrir des situations financières ayant conduit à la ruine de l’économie mondiale. Ils ont aussi, vraisemblablement, couvert des falsifications de comptes de grandes entreprises.

As de trèfle : Présidents et anciens Présidents des grandes agences de publicité. Ils ont conditionné les Peuples au consumérisme, transformé les Citoyens en consommateurs, prôné le matérialisme et, pour presque toutes leurs productions, marchandisé le corps humain, notamment celui de la Femme.

As de cœur : Directeurs et anciens Directeurs de Banques Centrales et tous leurs collaborateurs, actuels et passés, directement sous leurs ordres. Ils ont été des chevilles ouvrières de la mise en place du système financier actuel régissant toute l'économie.

Certains diront qu’avec cette liste s’ouvre une Chasse aux Sorcières à l'envers.

Bien au contraire, cette liste constitue plutôt un outil pouvant permettre une justice pacifique. Les Peuples, en quête de justice, tous prêts à garantir les Droits de la Défense, veulent juste savoir si les personnes désignées par ce jeu de cartes se sont rendues ou non coupables de crime envers la Nature.

La Justice des Peuples doit examiner leurs cas. Et si après examen certaines de ces personnes sont reconnues coupables de ce crime envers la Nature, les conséquences de ceux-ci compromettant l’espoir de survie de l’Humanité, les peines encourues pourraient être, avec la possibilité qu’elles soient cumulables :

  • une condamnation au port d’un bracelet électroniques à vie avec limitation des déplacements, le tout assorti d’un contrôle judiciaire strict ;
  • une interdiction d’exercer une quelconque activité dans laquelle ils pourraient disposer d’un pouvoir décisionnel, si minime soit-il ;
  • une confiscation de tous les biens, un logement modeste et salubre devant leur être attribué en substitution par la collectivité ;
  • une condamnation à vie à l’exercice d’un métier manuel, au plus bas de l'échelons du travail, en dépollution et restauration de l'environnement ;
  • une condamnation à la prison à vie s’il s’avère que, dans l’exercice de leurs fonctions, ces personnes ont couvert ou ordonné assassinat(s) ou crime(s) contre l’Humanité.

Bien mal acquis ne profite jamais ! Tous ceux désignés par ce jeu de cartes ont toujours adoré faire des comptes. Ils ne nous en voudront donc pas si nous aussi, pour une fois, nous voulons faire des comptes justes.

Aller ! On joue aux cartes ?