Dans le Ouest-France du 8 juillet dernier, un gratte-papier-désinformateur-propagandiste annonçait dans un entrefilet que le gouvernement japonais allait d'ici quelques temps autoriser la réoccupation d'un village évacué "suite à l'incident" (sic) survenu à la centrale nucléaire de Fukushima.
Ainsi, la plus grande catastrophe nucléaire de l'Histoire, à force d'être ignorée volontairement par les médias, n'est plus qu'un simple incident alors que la situation sur place empire chaque jour qui passe,

Pour ce qui est de l'EPR de Flamanville, nous venons d'apprendre qu'AREVA savait depuis 2006 pour les malfaçons dont souffre la cuve du réacteur. Que la cuve puisse exploser à la mise en route de leur chaufferie infernale ne semble pas inquiéter les fous furieux de l'atome ! La belle affaire.

Pour l'EPR toujours, nous apprenons aussi que Bouygues a été reconnu coupable d'avoir fait travailler, pendant cinq ans, 500 ouvriers au noir mais n'a été condamnée qu'à 25000 misérables petits euros d'amende. Les autres, les sous-traitants, n'ont qu'un pourboire à verser.
Le message est clair ! Oyez, multinationales ! Vous seriez sottes de verser des millions de cotisations sociales. Au rythme où va la justice à vous exonérer de payer pour toutes vos magouilles visant à ne pas cotiser, vous pourrez bientôt demander des dommages et intérêts à l'encontre de ceux qui démontreront que vous ne respecterez pas la loi.
Quand je pense que des artisans se retrouvent avec des milliers d'euros d'amende à l'URSSAF pour avoir mal rempli un imprimé à la con !

Alors comme je constate que tout cela passe comme une lettre à la poste, qu'il n'y a pas de manif, qu'il n'y a pas de protestation, que nous ne sommons pas nos pourritiques de nous expliquer pourquoi pareils scandales, je vous le dis tout net : Chers compatriotes, vous êtes des minables ! Samedi 11 et dimanche 12 juillet, vous avez l'occasion d'aller à Notre-Dame-des-Landes pour dire non à l'aéroport et à tous les autres projets inutiles et mortifères. Vous ne viendrez pas nombreux. Il n'y aura que celles et ceux de d'habitude. Dès lors, ne vous plaignez plus ! Vous semblez très contents de vous faire baiser ! Et quand nous serons irradiés, bandes de nazes, faudra aussi fermer vos gueules.
Ouais, continuez à faire vos ego-portraits imbéciles et inécologiques sur fesses de bouc mais en fermant vos gueules !
Ouais les neuneus! Le Monde s'effondre mais, surtout, fermez vos gueules.