Après le message d'Alex, c'est au tour d'un artiste français qui vit au Japon depuis 19 ans de nous adresser un message.

Dans une vidéo, calmement et dignement, Laurent décrit ce que ressentent les habitants vivant comme lui dans la région de la centrale de Fukushima.
Dans sa voix, se devine l'angoisse permanente qui étreint les gens soumis aux radiations, leur peur de la contamination, les soucis qu'ils ont pour leurs enfants et pour eux-mêmes.

Mais outre l'envoi de son message plein d'humanité, ce français a initié au Japon un mouvement pacifique de protestation original et poétique pour dire NON au nucléaire : il demande aux gens de s'habiller en jaune tous les vendredis.

Désormais, je vais moi aussi me vêtir de jaune le vendredi ; et je dirai à tous ceux avec qui je parlerai pourquoi j'affiche du jaune ; en espérant qu'ils le feront aussi ; en espérant que vous ferez de même ; en faisant le rêve que nous serons des millions à le faire.
Peut-être qu'alors, les politiques comprendront qu'il faut fermer les centrales nucléaires, tout simplement parce qu'elles peuvent tuer la Vie.