Des nouvelles de la Réunion

Les médias nationaux radiophoniques 1 de l'État ne faisant pas leur boulot, à mon sens, puisqu'ils ne parlent pas du fond de la crise Covid-19, ni de ce qui se passe chez nos compatriotes d'Outre-Mer, je vous retranscris ci-dessous, tel quel (hormis quelques erreurs de ponctuation), une partie de ce qu'un très cher ami médecin, travaillant dans un hôpital de la Réunion, viens de m'envoyer il y a vingt minutes.

"Nous sommes mal barrés.
À la réunion, nous sommes encore en phase 2, soit la phase de dissémination, on n'est pas encore dans la pente exponentielle vers le pic de mortalité.
En métropole, ce pic est prévu autour du 15 avril, et vers fin avril pour nous. Du retard à été pris dans le confinement, on aurait pu faire beaucoup mieux et se préserver. À l'hôpital, on s'organise en attendant la vague. Tous nos collègues nous ont alertés sur l'échappement organisationnel qui a surpris tous les hôpitaux malgré des protocoles de dernière minute. Nous serons concernés au Sud après que le Nord aura été saturé de Covid. Objectif : avoir 150 lits de réanimation dans les prochaines semaines. Nous en sommes à 111 actuellement pour presque 800 000 habitants...
Un calcul simple et au bas mot : Si 30% de la population est atteinte par le Covid, soit 240 000 personnes, même si 1% relève de la réanimation, plus de 2000 personnes devront se répartir ces 150 lits graduellement. On sera dans le rouge et les places seront chères...

Nous nous préparons au mieux.
Des industriels locaux (rhumerie/sucrerie) nous fabriquent du soluté hydroalcoolique, des initiatives bénévoles avec des imprimantes 3D nous font des visières. On prépare des équipes en simulant les circuits propre/sale, on casse des murs et refaisons des cloisons...

Le climat social reste stable à cause du confinement, mais comme ailleurs, l'économie se brise et cela est exacerbé du fait de l'insularité. La population va sûrement gronder prochainement, et on craint un soulèvement pire que celui des gilets jaunes.

Quelques recommandations glanées ici ou là :
- La dernière intervention de Jancovici sur YouTube : questions/réponses sur la crise actuelle et ce qu'on peut en attendre ou pas ;
- La lucidité de Jean-Louis Bourlanges dans le dernier Podcast du site web : Le nouvel esprit public."

Je crie un merci infini à toutes celles et tous ceux qui nous soignent.



1 Je ne peux juger de ce qui se dit à la téloche, puisque je n'ai pas cet instrument de "mal-information", voire de désinformation, à la maison.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : http://ecodouble.farmserv.org/index.php?trackback/520

Haut de page